Salon des créateurs

Créateurs d'art et aide à l'Enfance

ballades dans vignes 2016

En collaboration avec la Ville, le Club Kiwanis de Bandol Sanary a organisé ce Week-End, quai du port, un salon des créateurs d'art, au profit de ses œuvres sociales. Une initiative couronnée de succès qui a permis au public de faire connaissance avec des artisans passionnés et talentueux.Une tente a été dressée pour l'occasion. Les membres du Kiwanis réunis autour de leur présidente, Arlette Chambras, font comme toujours, œuvre de solidarité. Parmi eux, Jacques Serre, ancien président, qui présente la manifestation : «Merci à la municipalité qui nous a permis d'organiser ce salon. C'est pour la noble cause». Une cause qui, comme chacune des actions du Club, est orientée vers l'enfance. «Nous aidons le CCAS de Bandol et la Pouponnière hospitalière». Sur le quai de Gaulle, de nombreux créateurs présentent leurs créations. Pour certains, il s'agit de détourner des objets du quotidien, de donner une seconde vie aux matériaux, tout en créant des œuvres d'art. Pari réussi. Les pièces présentées ont du succès.
L'Art au service de l'Enfance
Première femme élue à la tête du club, en septembre 2016, Arlette Chambras est ravie : «Ce salon a deux buts. Le premier est de récolter des fonds au profit des enfants, et à ce propos je tiens à remercier la Ville de Bandol qui nous fait toujours confiance. L'autre but est de promouvoir de véritables talents. J'ai eu des coups de cœur pour ces créateurs et je les remercie car, lorsque je les ai contactés, tous ont répondu présent». Pendant deux jours, à côté de sa voisine Sanary qui célébrait le rosé, Bandol a tout de même attiré bon nombre de visiteurs : «Malgré la concurrence ''déloyale'' de Just' Rosé à Sanary, notre salon a rencontré un beau succès. Les exposants étaient très contents et prêts à revenir. Nous avons eu une belle fréquentation samedi, et dimanche, avec un temps un peu terne et froid, c'était plus calme. Mais dans l'ensemble nous sommes satisfaits», se réjouit Jacques Serre.

Chantal Campana, le 02 mai 2017.

Article reproduit ici avec l'aimable autorisation de  https://www.ouest-var.net

Retour